Courir à Madagascar

Cinquième plus grande île du monde (après l'Australie, le Groenland, la Nouvelle-Guinée et Bornéo, un peu de culture en ce lundi matin), Madagascar est un monde en soi, qui plus est à portée d'avion des Réunionnais. Alors, pourquoi ne pas un jour sauter le pas et aller visiter la Grande Ile en couplant un séjour avec une course ? Souvent, les courses organisées ont une vocation humanitaire dans un pays si pauvre. Voici un petit cocktail de courses, sur sentiers comme des courses sur route, qui sont courues chez nos voisins malgaches :

Ultra Trail des O Plateaux (UTOP) : 5-6 mai 2012
Cette course de montagne relie Tana à Mantasoa (aller-retour) sur une distance totale de 120 km et 5000m de dénivelé positif. Un semi est également au programme. C'est une course qualificative pour l'UTMB qui a été remportée en 2011 par deux coureurs, Berthin Lambo et Patrick Fays en 16h 46' alors que chez les femmes, Hortensia Vololoniaina l'emportait en 22h 33' devant Alexandra Rousset . Pour plus d'infos : www.utop.mg

Raid de l'Isalo : 28-29 juillet 2012
Organisateur : Randorun. L'organisme de Jean-Marie Daval a créé une épreuve dans le massif de l'Isalo qui propose trois distances : 15, 65 et 100 km. L'an dernier, l'épreuve la plus longue et la plus difficile a désigné un vainqueur de choix en la personne de Thierry Chambry qui a continué son tour du monde des raids après l'Annapurna Mandala Race (Népal) et avant le Solukhumbu Trail (toujours au Népal). Pour plus d'infos : www.randorun.fr

Marathon de Diego : 30 septembre 2012
L'épreuve reine de la route a trouvé un ambassadeur dans l'organisateur de courses réunionnaises Randorun, connu pour organiser chaque année la Cimasalazienne et la 97.4. Le parcours suit la baie de Diego, l'une des plus grandes et des plus belles au monde. Pour plus d'infos : www.randorun.fr

Tri Namana : cela signifie "les trois dalons" en malgache. Cette épreuve, disputée par équipe de... trois, alterne des épreuves de course à pied avec d'autres épreuves plus exotiques de type "course de pousse-pousse". D'ailleurs, Lucas Garcia, Dénivien et par ailleurs journaliste au JIR, a participé à l'épreuve et en a fait un compt-rendu sur "feu" le forum de l'ancien site Déniv'. Cliquez ici. L'essentiel n'est pas le sport, mais bien une découverte des gens et de leurs difficultés, et de "courir pour une cause".

Marathon de Tana : sur le site dédié à l'UTOP (voir plus haut), j'ai remarqué dans une news qu'un Marathon de Tana s'était couru le 6 novembre dernier. A creuser pour ceux que ça intéresse !

Veloma !