La marche afghane

La marche afghane : quesako ?

Respirer, quoi de plus naturel que de se ventiler pour courir. Mais dans le long, voire dans l'ultra, nous sommes souvent amenés à enchaîner de longues périodes de marche. Afin d'aborder cette séquence de marche de la meilleure manière, plusieurs pistes existent. Dans le cas de la marche afghane, la respiration devient le moyen de mieux avancer, d'être plus efficace dans sa pratique. Cette technique a été inspirée à EDOUARD STIEGLER par les randonnées des chameliers afghans qui peuvent enchaîner des marches de 700 km en 12 jours sans se fatiguer outre mesure.

L'efficacité de la marche afghane tient à une suroxygénation naturelle créée par une synchronisation de la marche et des pas.
L'exercice de base est le 3-1 3-1 :
inspiration pendant 3 pas ;
on retient l'inspiration pendant 1 pas ;
expiration pendant 3 pas ;
on retient l'inspiration pendant 1 pas ;
Cette technique permet une meilleure oxygénation ainsi qu'un moindre rythme cardiaque à effort constant dû à une meilleure efficacité du geste.

Pour plus d'information si ça vous intéresse, pourquoi ne pas aller faire un tour sur le site Internet suivant : http://www.marche-afghane.com/

Tags: