Newsletter Déniv n°278 du 24 octobre 2016

photo : Pierre Léa, finisher à 67 ans !!

 

 

Bonjour à tous,

 

Clap de fin sur ce weekend tant attendu par des milliers de personnes à la Réunion et dans le monde entier, et plus localement par des dizaines des Déniviens. Des gens heureux. Des gens qui n’y croyaient pas. Des gens qui ont tout donné jusqu’à la fin. Des gens qui ont dû, à contrecœur pour certains, et par conscience qu’il manquait quelque chose pour d’autres,  abandonner. Des gens qui sagement se sont dit «  l’année prochaine je reviendrai plus fort ». Et oui le Grand Raid ce n’est pas que François D’Haene qui nous a fait une démonstration de force, on peut le féliciter une énième fois en passant. Le Grand Raid, ce sont aussi tous ces quidams que nous sommes et qui tentons d’aller au bout de nous-même pendant quelques jours. Ce sont également tous ces bénévoles qui nous attendaient sur les différents point de ravitaillement (de l’organisation, ou de Déniv). Un grand Merci à vous qui nous avaient massés, bichonnés, nourris, sans vous nul doute que peu auraient terminés cette belle mais difficile épreuve. Maintenant, place à la récupération.

 

Le sommaire de la semaine.

  1. Les résultats du weekend
  2. Les anniversaires de la semaine
  3. Message de Déniviens.
  4. Glacière post Grand Raid ce mardi 25/10

5.   Le mot du Président

Show must go on !!!

  1. Les résultats du weekend

Les résultats se trouvent dans le tableau en pièce jointe, un grand merci à Olivier David, qui depuis maintenant quelques années, se charge de regrouper les résultats de tous nos Déniviens dans un seul et même tableau.

 

  1. Les anniversaires de la semaine

Les Déniviens qui vont fêter leur anniversaire cette semaine.

Le Vendredi 28 Octobre : James HUET

Le Samedi 29 Octobre : Henry JONZO et Bruno STEPHAN

Le Dimanche 30 Octobre : Charlotte Dupuis

 

  1. Message de Déniviens

Vous trouverez ci-dessous les messages de quelques Déniviens sur leurs aventures de ce weekend.

 

Jean-François OLLIVIER-LAMARQUE

Bonjour Déniv,

Il fallait que ça arrive un jour; j'ai abandonné. Pas de plaisir, pas d'envie, pas de jambes, des douleurs récurrentes au pied, ont eu raison de ce Grand Raid. Il est peut-être top pour dire que c'était ce lui de trop.

Pourtant j'ai bien pensé à l'ensemble du club, Fred le coach, les dalons d'entrainement, les assistances, mais ça n'a pas suffit.

Mais je ne regrette rien, au contraire. Cette saison d'entrainement m'a permis de faire de magnifiques sorties avec de beaucoup de belles sensations et de belles rencontres.

Une expérience de plus qui sera utile pour l'avenir.

Un grand bravo à tous ceux qui sont arrivés au bout et pour les autres, juste se dire que ce n'était pas le jour, qu'il y en aura d'autres et que rien n'est jamais perdu.

Amitiés

JF

 

Johny AIMART

Bonjour à toutes et à tous,

Comme vous avez tous pu le constater, j'ai quitté prématurément le Grand Raid, la mort dans l'âme de devoir abandonner cette magnifique course. En effet lors de mon ascension du Taïbit,  je commençais à ressentir une pointe à l'intérieur de la poitrine à l'endroit même où, suite à l'accident de l'année dernière, j'avais un hématome au foie. Plus je montais, plus le point s'intensifiait jusqu'à ce que je m'aperçoive que quand je palpais la zone, elle était particulièrement sensible. C'est à l'arrivée au sommet du Taïbit que j'ai pris la décision de m'arrêter, de ne pas tenter le diable et de faire demi-tour à Cilaos où j'ai rendu mon dossard. Avec le recul, je pense que la cicatrisation n'est pas totalement terminée. Bien évidemment, très prochainement, je reverrai mon médecin pour approfondir la question et faire le point. Je profite de l'occasion pour remercier l'équipe d'assistance de Mare à Boue et suis déçu de ne pas avoir vu les autres équipes. Bonne récupération pour celles et ceux qui auront fini leur course et désolé pour les autres qui ont été obligés de s'arrêter.

À très bientôt.

Johny

 

Thierry SIMON

Vous avez formidablement démontré que le trail et l'ultratrail sont bien plus que des "sports individuels": certes, on est bien seul (parfois terriblement seul) à tenter de mettre efficacement un pied devant l'autre, mais l'exercice que l'on accomplit n'a finalement de sens que collectivement. C'est un regard amical ou un mot échangé, une crêpe ou un café, qui font finalement aller de l'avant. Merci à toutes et à tous, à Mare à boue, Maïdo, La Possession: je ne me souviens que de vous et déjà plus des kilomètres parcourus!

 

  1. Glacière post Grand Raid ce mardi 25/10

N’oubliez pas la Glacière Post Grand Raid ce mardi 25/10 à 17:30 - 18:00.  Participant, Finisher avec Tshirt et Médaille, Assistance et tous les autres on vous attend avec vos gâteaux, pizzas, etc etc ... Festoyons, Trinquons,  à cette belle fête du Trail.

 

 

5.   Le mot du Président

 

"Bonjour à tous,

Je reviens sur ce week-end de folie.

Tout d'abord pour féliciter celles et ceux qui ont réussi à aller au bout de leurs objectifs. Vous avez trouvé ce que vous cherchiez. Vous avez su sublimer ces souffrances pour aller décrocher le Graal à la Redoute. Sacré Graal ! Félicitations ! Maintenant, place au repos et aux récits d'aventures...

Je m'adresse également aux Déniviens(nes) qui ont mordu la poussière. Je voudrais vous dire qu'au-delà de votre déception, vous ressortirez grandi de cette mésaventure. Et, je sais que vous avez l'énergie nécessaire pour rebondir. Au Club, les Coachs sont là pour vous aider à préparer la nouvelle saison. Tomber n'est pas grave ! Ne pas se relever l'est beaucoup plus. Reculer, parfois, renoncer, JAMAIS !

Enfin, je voudrais féliciter les bénévoles qui ont œuvré sans relâche pour vous permettre d'aller au bout de votre effort. Ils ont été fantastiques. Que ce soit à Mare à Boue, au Maïdo ou à la Possession, ils ont su trouvé les gestes, les mots pour rattraper des situations parfois plus que délicates. Et quelquefois, rien qu'avec un sourire. Vous avez encore démontré que le Club Déniv a une âme, et même une belle âme. Si on réfléchit à l'ADN du Club, à mon sens, c'est par là qu'il faut regarder. Je peux vous dire le bonheur d'appartenir à Déniv et la fierté d'en être Président. Sans vous, certains d'entre nous n'auraient pas rallié la Redoute. Aussi, je viens vous exprimer ma profonde gratitude et toute mon admiration pour votre dévouement au nom du Club Déniv.

Je vous dis à demain pour arroser ce week-end qui, au final, ne le fut pas (arrosé)..."       

 

Bonne semaine à tous, bon Déniv (ou repos en fonction des cas ).

 

Olivia & Julien